MERGED--->U2achtung review + Here is my translation - U2 Feedback

Go Back   U2 Feedback > Your Blue Room > Everything You Know Is Wrong > Everything You Know Is Wrong Archive
Click Here to Login
 
 
Thread Tools Search this Thread Display Modes
 
Old 11-04-2004, 09:52 AM   #1
War Child
 
Zoovation's Avatar
 
Join Date: Aug 2004
Posts: 943
Local Time: 07:44 PM
U2achtung Review

Here's the u2achtung review! Later I will have time to translate it but in their conclusion, they say that we schould forget ATYCLB because HTDAAB is so good! They liked it very much! So, another good review!


U2achtung.com a eu la chance de pouvoir assister à l'audition du nouvel album!

Ambiance champagne et petits fours en ce jeudi 4 novembre, dans un petit auditorium au siège d'Universal à Paris, tout le staff d'AZ, qui distribue nos quatre paddies en France, est présent pour nous présenter le onzième album studio de U2.

C'est du très bon U2 qui va arriver dans nos bacs le 22 novembre prochain avec un son beaucoup plus proche de la période 80 que 90. Revue de l'album titre par titre :



Vertigo
Premier single, premier titre de l'album. Un son puissant, une énergie proche du punk, sorte de revival de la fin des années 70. Dans la vidéo qui accompagnera l'édition limitée, Bono la compare à son 'first single on our first album'
A noter que la version de l'album est identique à celle qui sortira le 8/11 en single.

Miracle Drug
Apres une simple intro au piano et à la guitare, on pourrait croire a une ballade gentillette telle que nous pourrions en trouver sur All That You Can't Leave Behind. Que nenni, le titre ne cesse de s'accélérer sur près de 4 minutes. La batterie de Larry et la guitare de The Edge sont de plus en plus soutenues sur ce titre.
Le pont, passage instrumental au milieu de la chanson, est un magnifique solo planant comme seul The Edge est capable de nous en offrir.

Sometimes You Can't Make It On Your Own
Là encore une ballade, une intro à la guitare en acoustique. Que ceux qui s'inquiètent de la voix de Bono soient rassurés, celle-ci est au top sur ce titre. L'interprétation générale peut faire penser à un titre de la période Joshua Tree - Rattle and Hum.
La fin de la chanson résonne comme un cri de révolte de la part de Bono. Une chanson qui devrait prendre toute sa dimension en live. A noter que celle-ci sera le second single de l'album annoncé pour février prochain. Une seule crainte à son sujet, que son titre à rallonge ne joue contre elle.

Love And Peace Or Else
Après une introduction aux sonorités très industrielles, la chanson garde un rythme soutenu avec cette guitare au son très lourd et très sombre. Par moment, on a l'impression d'entendre le son d'un ancien titre de Depeche Mode, Pleasure, Little Treasure. Peut être est-ce dû justement à cette guitare?
Là aussi, le pont est très intéressant, celui-ci est très calme par rapport au reste. De plus, la basse, elle aussi omniprésente sur ce titre, lui donne parfois un air de marche militaire. On retrouve sur la fin du titre, ce son propre à U2.

City Of Blinding Lights
La plus longue intro de l'album, près d'une minute et qui n'est pas sans rappeler celle de Where The Streets Have No Name en son temps. Cette chanson sonne très années 80, avec un rythme que l'on pourrait retrouver sur l'album War. La voix de Bono est là aussi très posée, très calme.
On dénote une certaine ressemblance entre cette chanson et le générique des "Enfants du Rock" sur A2, au début des années 80, que les plus anciens se souviennent!
Un titre qui devrait être très intéressant à entendre sur scène. Seul regret, le pont, vraiment en dessous par rapport au reste de la chanson et qui vient complètement casser le rythme de celle-ci.

All Because Of You
Un son saturé d'entrée, un rythme soutenu qui peut faire penser à Desire. Sur ce morceau la performance de Bono est bien en-deçà du reste de l'album et se fait oublier au profit de celle de The Edge qui porte, comme souvent, tout le poids du morceau sur ses épaules.

A Man And A Woman
Une intro à la guitare acoustique, une basse bien présente. Voilà un titre qui se présente à mi-chemin entre la ballade et le titre rock plus classique. Sur ce morceau, on sent bien l'effort réalisé par Bono pour monter très haut.
Peut être le morceau le plus faible de l'album par son manque d'originalité.

Crumbs From Your Table
Une intro qui résonne comme celle de Where The Streets Have No Name là aussi mais en beaucoup plus lente puis qui va crescendo tout au long du morceau. Ce morceau n'est pas sans rappeler Walk On sur le dernier album. Ce titre est d'ailleurs celui qui musicalement semble plus proche d'All That You Can't Leave Behind.
La version live devrait être un grand moment.

One Step Closer
Encore une ballade diront certains, ici la basse est bien présente dès le début, la voix de Bono y est omniprésente pendant les couplets, les instruments étant bien en retrait. En revanche dès que celui-ci s'arrête de chanter The Edge se lance dans des morceaux de bravoure, avec des solos planants qui ne sont pas sans rappeler ceux de Pink Floyd. La "patte" de Daniel Lanois est ici très présente.

Original Of The Species
Une intro au piano, instrument que l'on retrouvera tout au long de ce morceau comme le fil conducteur de celui-ci. Ce titre nous emporte dans un tourbillon. Cette chanson sonne très "pop anglaise" et brasse des Beatles à Coldplay ce qui lui donne un air de déjà entendu... mais en mieux.

Yahweh
Envoûtante d'entrée, cette chanson donne envie de les accompagner, de les suivre encore pour longtemps. C'est l'anti Grace par excellence. A mi-chemin entre la ballade et la chanson bien rock, elle nous dit au revoir et nous donne rendez-vous pour le prochain album.
Nul doute que l'on retrouvera ce titre en clôture des concerts qui vont arriver dès l'année prochaine.

Pour conclure, oubliez All That You Can't Leave Behind, le U2 cru 2004 est arrivé et n'est pas prêt d'être oublié. Un groupe au mieux de sa forme pour un album d'excellence. Et à tous ceux qui pensent que U2 est un groupe qui appartient au passé, écoutez cet album, nul doute que votre opinion aura changé par la suite.
__________________

Zoovation is offline  
Old 11-04-2004, 10:48 AM   #2
Babyface
 
Join Date: Sep 2004
Posts: 12
Local Time: 06:44 PM
Seemingly the French for "Our Four Irishmen" is nos quatre paddies .

Who knew?
__________________

asdasd is offline  
Old 11-04-2004, 10:49 AM   #3
Rock n' Roll Doggie
 
dabiggestu2fan's Avatar
 
Join Date: Jul 2004
Location: The edge of the known universe
Posts: 3,315
Local Time: 06:44 PM
this is great too bad i cant understand a word of what they are saying!!But it is greatto see the review since its a mystery to almost everyone since it is in another language :-) very beutifal review now i REALLY wanna go buy the album!
dabiggestu2fan is offline  
Old 11-04-2004, 10:52 AM   #4
The Fly
 
Join Date: Jul 2000
Posts: 281
Local Time: 06:44 PM
If you use Google's translate feature, you'll get a good idea of the review (even though it's not a perfect translation)
riteshbhatt1 is offline  
Old 11-04-2004, 12:23 PM   #5
Refugee
 
Join Date: Oct 2000
Location: Lehigh, FL, USA
Posts: 2,296
Local Time: 06:44 PM
Here is my translation

Here is the google translation edited by me (as close as I can come - bear with me here) to sound like proper English:


U2Achtung.com was lucky enough to be able to attend a playing of the new U2 album! Envision champagne and small fireplaces burning (on Thursday, 11/4) in a small auditorium. The head office of Universal in Paris, all the staff of AZ (who distribute U2 in France) are present to play the eleventh U2 studio album. It is certainly excellent U2 which will arrive in shops on November 22nd with a sound much nearer to the 80's period of their music than the 90's.

Review of the album by song follows:
Vertigo
First single, first song on the album. A powerful sound, an energy close to punk, kind of a revival of the end of the Seventies. In the video which will accompany the limited edition of the album, Bono calls it "our first single on our first album." It should be noted that the version of the album is identical to that on the single which will be released on 11/8.

Miracle Drug
After a simple intro with the piano and the guitar, one might initially think that this is a gentle ballad similar to many songs on "All That You Can' t Leave Behind." With that said, the song continues to accelerate and evolve for the entire duration. Larry's energy and Edge's guitar are increasingly constant in this song. The instrumental bridge in the middle of the song is a splendid solo as only The Edge is able to offer.

Sometimes You Can' t Make It One Your Own
This intro in this ballad begins with acoustic guitar. Those who may worry about Bono's voice are reassured; here it is a splendid as the title of the song. A General interpretation might be that the sound is similar to the Joshua Tree period or even Rattle and Hum. The end of the song resounds with a cry of revolt from Bono. A song which should take on a new dimension when played live. It should also be noted that this one will be the second single from the album released sometime in February. One fear may be that the length of the title makes it a difficult single to digest.

Love And Peace Or Else
After a very industrial intro, the song keeps a steady rhythm supported with a very dark guitar. Similar to some perhaps to an old Depeche Mode song, "Pleasure, Little Treasure." Is this due mainly to the guitar sound? Another interesting bridge here, this song is very calm compared to the remainder of the album. Thematically, this song is very representative of the rest of the album....one might think of a military marching tune. U2 sounds great at the end of this song.

City Of Blinding Lights
With the longest intro of the album, (nearly one minute) one could draw comparisons to "Where The Streets Have No Name." This song sounds very much like 80's U2 with a rhythm similar to some songs on the "War" album. The voice of Bono here is very strong. There is a certain resemblance to "Children of the Rock'n'roll", released at the beginning of the 80's. Do you remember?! A song which should be very interesting to hear live. The bridge however is regretful - not up to the standards of the rest of the song and seems to interfere with the rhythm.

All Because Of You
The beginning is a wall of sound and leads into a pace similar to "Desire." A strong performance from Bono yet The Edge carries, as is often the case, all of the weight of the piece on his shoulders.

Man And A Woman
The intro is acoustic guitar. This one is somewhere between a ballad and more traditional rock'n'roll. Bono makes a grand effort to sing very high. However, this may be the least original song on the album.

Crumbs From Your Table
Again, the intro can be compared to "Where The Streets Have No Name" but is much slower at the beginning. The songs grows consistently louder /stronger? throughout. Think "Walk On" from ATYCLB. In fact, this song sounds like it could have been on that album. The live version should be great!

One Step Closer Encore
Another ballad, Bono's voice is great during the verses, the instrumentation being very sparse. Deceptively so; as soon as Bono stops singing The Edge launches out with beautiful passages, with pleading sounds/solos? reminiscent of Pink Floyd. The influence of Daniel Lanois is very present here.

Original Of The Species
The intro is all piano, an instrument which one will find throughout this piece. A swirling song, it sounds very much like English pop. Think Beatles or Coldplay but better.

Yahweh
This song gives pleads to stay with the band and thanks the listener for following them for a long time. Somewhere between a ballad and rock'n'roll, it says goodbye until the next album. It seems likely that this song will close the concerts in 2005.

In conclusion, forget ATYCLB. U2 is back in 2004 and is not ready to be forgotten. A group at the top of their game releasing an excellent album. To those who may feel that U2 are a group which belongs to the past: listen to this album - there is no doubt that your opinion will change.
redhill is offline  
Old 11-04-2004, 12:25 PM   #6
Refugee
 
Join Date: Oct 2000
Location: Lehigh, FL, USA
Posts: 2,296
Local Time: 06:44 PM
An edited translation is in the "Where the Album Has a Name Forum" with the subject "Here is My Translation."

Sorry - first post in a long time and I did not mean to create a new thread,

Enjoy
redhill is offline  
Old 11-04-2004, 12:28 PM   #7
Rock n' Roll Doggie
FOB
 
TheBrazilianFly's Avatar
 
Join Date: Sep 2002
Location: Porto Alegre, Brasil
Posts: 8,582
Local Time: 04:44 PM
Good review! Thanks for the translation!
TheBrazilianFly is offline  
Old 11-04-2004, 12:29 PM   #8
War Child
 
Join Date: Jan 2001
Location: Mission, KS
Posts: 982
Local Time: 01:44 PM
Thanks!!! I'm getting pumped again!!!!
tkramer is offline  
Old 11-04-2004, 12:33 PM   #9
Rock n' Roll Doggie
 
zoopop's Avatar
 
Join Date: Sep 2000
Location: San Antonio TX
Posts: 3,442
Local Time: 12:44 PM
Great review!!! I can't wait, only 19 days to go.
zoopop is offline  
Old 11-04-2004, 12:40 PM   #10
Refugee
 
Join Date: Sep 2004
Posts: 2,089
Local Time: 06:44 PM
Very postive indeed...I've seen Crumbs..' referred to as "Walk On"-ish several times now, and I have to say if the weakest song is of that calibre (8/10 for me) then this is going to be a hugely impressive album.
Sleep Over Jack is offline  
Old 11-04-2004, 12:40 PM   #11
War Child
 
Zoovation's Avatar
 
Join Date: Aug 2004
Posts: 943
Local Time: 07:44 PM
There is a second review on u2achtung.com! Could you translate and post it please?
Zoovation is offline  
Old 11-04-2004, 12:44 PM   #12
Refugee
 
Join Date: Oct 2000
Location: Lehigh, FL, USA
Posts: 2,296
Local Time: 06:44 PM
Don't see it...

Don't see it....

Post the French here and I will do it...
redhill is offline  
Old 11-04-2004, 12:44 PM   #13
War Child
 
Join Date: Jan 2001
Location: Mission, KS
Posts: 982
Local Time: 01:44 PM
This reveiw quells my fears of an
album made only to sell records.

I haven't heard it obviously, but
I'm getting the impression that it's
dark, it's somber, and it's not terrribly
friendly. But it still roars with passion
from beginning to end.

It's four 40 something men dealing
with the passage of time and what
happens when the ideologies of youth
are ravaged by personal and world tragedy.

I like it, sounds like their first album
about hurting from living life. New direction
for them thematically, if not politically.

Musically, I've heard it compared
to every album they have ever done,
which makes me wonder if a synthesis
album IS a new direction. Maybe it is.

Can't wait.
tkramer is offline  
Old 11-04-2004, 12:45 PM   #14
Refugee
 
Join Date: Sep 2004
Posts: 2,089
Local Time: 06:44 PM
*excited by the rush of album reviews*
Sleep Over Jack is offline  
Old 11-04-2004, 12:53 PM   #15
War Child
 
Zoovation's Avatar
 
Join Date: Aug 2004
Posts: 943
Local Time: 07:44 PM
Revue par Fabienne





Fabienne qui a également assisté à l'écoute en avant-première de l'album a fait parvenir sa revue à différents sites européens (U2achtung.com, U2log.com et U2France). C'est avec plaisir que nous la publions ici.

En ce jeudi 4 novembre, Universal a enfin permis à How To Dismantle An Atomic Bomb de se dévoiler à la presse et à quelques invités, en organisant une découverte en avant-première dans ses locaux. Le champagne et les petits fours de rigueur n'ont en rien altéré une atmosphère globalement fébrile et studieuse pour les quelques privilégiés sagement installés dans la petite salle de projection.

How to dismantle an Atomic Bomb n'est pas un album qui révèle toute sa substance dès la première écoute. C'est un album riche, intense, dense, vigoureux, émotionel. Ambitieux. Les structures des chansons sont le plus souvent complexes, sophistiquées, voire obscures. Sometimes You Can't make it on Your Own, Love and Peace, City Of Blinding Lights, All Because Of You, s'imposent d'emblée, laissant moins leur chance aux titres nettement plus faibles que sont Crumbs From Your Table, A Man And A Woman, et, dans une moindre mesure, Yahweh.

Le onzième album studio de U2 est indiscutablement dominé par The Edge en état de grâce, galvanisé de fureur et d'inspiration, au sommet de sa virtuosité. Edge fusionne avec son instrument, il manie la guitare comme Zidane son ballon ou Picasso son pinceau. Deçà delà , les réminiscences cristallines de The Joshua Tree ou les teintes aquatiques de The Unforgettable Fire viennent rehausser l'éclat de la vibration exaltée qui émane de l'album.
L'accent n'est pas mis sur les performances vocales de Bono. Cette voix n'est désormais autre... que celle que nous entendons depuis quelques années déjà... souvent rauque, plutôt basse... Mais ce que Bono a perdu en clarté, il l'a gagné en profondeur de chant, en subtilité, en ferveur, en lyrisme. Bono s'exprime aujourd'hui moins avec la précision de ses cordes vocales, qu'avec la sincérité et la richesse de son coeur. Cette dimension nouvelle apporte à l'ensemble une touche émouvante, qui contraste avec l'impression générale de puissance dégagée par l'album.




Vertigo
Comme on s'y attendait, le tourbillon d'ouverture aux références punk en forme de clin d'oeil à Out of Control ou à I Will Follow, n'est en rien représentatif du reste de l'album, si ce n'est dans sa densité guitaristique. Evidemment, il inspire toujours les mêmes pressentiments quant à la potentialité du titre en live.

Miracle Drug
Une introduction tout en guitare sonnante et résonante, d'abord douce, qui s'accélère assez rapidement vers un tempo plus soutenu. La voix enrouée de Bono s'élève vite vers l'exaltation et exprime une douleur palpable, se mêlant avec les riffs enragés de Edge, qui ne sont pas sans rappeler par moment les ambiances dessinées par Coldplay (Politik).

Sometimes You Can't Make It On Your Own
Une ballade exhalant une intensité émotionnelle qui tire des larmes... D'entrée, une basse très présente, une guitare simple, douce, presque acoustique... faisant vite place à des éclats d'aigus cristallins qui réchaufferont le plus glacé des coeurs. Une fin en forme de battement de coeur, symbolique clin d'oeil au grand frère All That You Can't Leave Behind...?

Love And Peace Or Else
Quatre atmosphères musicales dans un seul titre...! Introduction lourde, inquiétante, industrielle, écrasante... qui enchaîne sur un tempo blues, puis sur un rock métallique avant de finir en un déluge de batterie. L'atmosphère est globalement tendue, ambiance de combat sur fond de guerre et de chaos...

City Of Blinding Lights
Classic U2, diraient nos amis anglo saxons... que celui qui ne sourira pas aux premières notes se manifeste, Where The Streets Have No Name émerge ici sans ambigüité. Exaltation, passion, un rythme mid-tempo cinématique et grisant. Edge brille de mille feux... et on se sent soulevé de son siège... Une conclusion gracieuse où le piano vient se mêler à un carillon envoûtant de guitare...

All Because Of You
...Une future tuerie en live. Vrombissant, métallique, aigu et perçant, on se retrouve quelque part entre un remix de Vertigo, Achtung Baby et du heavy metal. La voix de Bono est au top de sa puissance sur ce titre mené par Edge avec un brio époustouflant.

A Man And A Woman
Ballade douce (-reuse ?), qui n'est pas sans rappeler Drowning Man dans ses premières notes. Une bonne bande-son pour une rêverie tranquille, ou une petite soirée romantique... Malgré une ligne de basse chaleureuse et une atmosphère sympathique, certainement l'un des titres les moins captivants. Le nouveau Wild Honey? Peut-être, sans le côté râpeux, et plus en subtilité...

Crumbs From Your Table
Extrêmement identifiable comme un pur riff de U2, cette chanson plutôt lente semble d'abord peu structurée, peu achevée... On se surprend à penser aux outtakes d'Achtung Baby... à I Still haven't Found What I'm Looking For... Peut-être nécessite-t-elle quelques écoutes supplémentaires pour postuler au titre de bonne chanson...

One Step Closer
Brian Eno a déposé un peu de sa magie sur cette rêverie féérique, atmosphérique, envoûtante. The Unforgettable Fire a été enrichi, densifié, pour donner naissance à une ballade intimiste mais puissante... dans laquelle on se laisse bercer avec délectation.

Original Of The Species
Une excellente mélodie pop, aux références beatlesques évidentes. Bien qu'emphatique par moments, elle est nettement plus paisible que ses consoeurs. Encore une fois, un "classique" réjouissant, même s'il ne révèle pas de grande surprise.

Yahweh
Une conclusion originale pour U2 qui nous avait habitués à des fins d'albums paisibles... Le tempo est rapide, les guitares sont pleines, saturées. Yahweh est clairement une prière rock dans laquelle Bono met toute sa ferveur, par un chant qui s'élève vers une supplication sprituelle teintée de douleur et d'espoir.



U2 n'avait pas menti. La vibration de How To Dismantle An Atomic Bomb est celle de la flamme du rock, de la vitalité et de l'émotion.
Une vibration qui vous coupe les jambes et vous remplit de coton, et on se réveille heureux, le coeur à l'envers, et tout imprégné de beauté.


That's the second one!
Zoovation is offline  
Old 11-04-2004, 12:54 PM   #16
Blue Crack Addict
 
starsgoblue's Avatar
 
Join Date: Aug 2004
Location: Looking for direction to perfection
Posts: 17,828
Local Time: 01:44 PM
Re: Here is my translation

Quote:
Originally posted by redhill
One Step Closer Encore
Another ballad, Bono's voice is great during the verses, the instrumentation being very sparse. Deceptively so; as soon as Bono stops singing The Edge launches out with beautiful passages, with pleading sounds/solos? reminiscent of Pink Floyd.


Did they say Pink Floyd? Edge sounding David Gilmour-esque = me

Quote:
In conclusion, forget ATYCLB. U2 is back in 2004 and is not ready to be forgotten. A group at the top of their game releasing an excellent album. To those who may feel that U2 are a group which belongs to the past: listen to this album - there is no doubt that your opinion will change.
I am telling you HTDAAB is going to be all I've been predicting it would be. This is going to be U2's year!
starsgoblue is offline  
Old 11-04-2004, 12:55 PM   #17
Refugee
 
Join Date: Sep 2004
Posts: 2,089
Local Time: 06:44 PM
Translate you fools!
Sleep Over Jack is offline  
Old 11-04-2004, 12:56 PM   #18
War Child
 
Zoovation's Avatar
 
Join Date: Aug 2004
Posts: 943
Local Time: 07:44 PM
Be relax!
Zoovation is offline  
Old 11-04-2004, 12:59 PM   #19
Refugee
 
Join Date: Sep 2004
Posts: 2,089
Local Time: 06:44 PM
No! translate!
Sleep Over Jack is offline  
Old 11-04-2004, 01:02 PM   #20
War Child
 
Zoovation's Avatar
 
Join Date: Aug 2004
Posts: 943
Local Time: 07:44 PM
Ok forget it!
__________________

Zoovation is offline  
 

Thread Tools Search this Thread
Search this Thread:

Advanced Search
Display Modes

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off
Trackbacks are Off
Pingbacks are Off
Refbacks are Off



All times are GMT -5. The time now is 01:44 PM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.8 Beta 1
Copyright ©2000 - 2020, vBulletin Solutions, Inc.
Design, images and all things inclusive copyright © Interference.com
×